Le parcours de Norbu Sherpa jusqu’à ce jour est assez surprenant ; Après avoir travaillé durant deux ans comme jeune employé dans une agence de trekking locale, sa passion de découverte et d’alpinisme le poussa hors du bureau et lui permit de débuter une nouvelle carrière en qualité d’abord d’assistant de cuisine lors de trekkings. Grâce à se détermination et à sa perspicacité il put rapidement grimpé les échelons pour guider de nombreuses expéditions de grande ampleur en devenant Sardar (Chef des Sherpas lors d’expéditions) et gravir bon nombre des plus hauts sommets de notre planète : Everest 8848m (8 fois), Lhotse 8546m (1 fois), Cho Oyu 8201m (4 fois), Dhaulagiri 8167m (2 fois), Manaslu 8156m (3 fois), Gasherbrum II 8035m (2 fois), Shisapangma 8013m (1 fois), Muztagh Ata 7540m (1 fois), Annapurna IX 7525m (2 fois), Peak Lenin 7135m (1 fois), Himlung Himal 7126m (1 fois), Baruntse 7120m (1 fois), Lakpa-Ri 7063m (2 fois), Mount Kun 7035m (2 fois), Ama Dablam 6856m (2 fois) , ainsi que de nombreux autres sommets de plus de 6000 mètres dans l’Himalaya. En 2008, Norbu Sherpa fut un des principaux protagonistes du film sur

les Sherpas réalisé par un cinéaste suisse: «Sherpas, les vrais héros de l’Everest», dans lequel il participait en qualité de Sardar à une importante expédition commerciale à l’Everest. Le film montre la réalité du travail des Sherpas lorsqu’ils sont en expédition avec des clients. Norbu Sherpa est également cité dans bon nombre de journaux et magasines au niveau international, tels que notamment New York Times, Spiegel, Stern, the Independent DW. Norbu Sherpa est né à Ghunsa, un petit village situé à 3800 mètres d’altitude dans la région de Taplejung (Népal) aux abords du Kangchenjunga (8586m), le troisième plus haut sommet de la planète. Après avoir passé son enfance à courir après les yaks, il fut envoyé dans le Darjeeling (Inde), le pays du thé, pour aller à l’école et suivre des études. Il voyagea ensuite à travers une partie du monde, principalement en Suisse, France, Chine/Tibet, Sichuan, Kirgizstan, Inde et Pakistan. Il parle couramment plusieurs langues : anglais, népalais, tibétain et hindi.

La vision de former la génération future et le désir d’inspirer les gens à travers les Voyages font partie des principaux objectifs du co-fondateur Norbu Sherpa lors de la création de WILD YAK EXPEDITIONS.