Notre responsabilité sociale

La création d’une association

L’augmentation du nombre d’alpinistes venant dans l’Himalaya pour gravir les plus hauts sommets de la terre a permis au peuple Sherpa de travailler, en les accompagnant durant leurs expéditions. Bien que les Sherpa d’expédition (ou porteurs d’altitude) puissent prétendre à des salaires annuels plus élevés que la moyenne de la population népalaise, les risques encourus sont sans aucun doute incomparables. Nombre d’entre eux sont décédés depuis les premières expéditions.

Le co-fondateur de WILD YAK EXPEDITIONS, Norbu Sherpa est bien connu au sein de la communauté des sherpas d’expéditions. Il a perdu bon nombre de ces amis ces dernières années dans l’Himalaya. Il est conscient des difficultés et problèmes que rencontrent les veuves et la familles proches des défunts. Il a été confronté à de nombreuses tragédies, désespoir et doutes de ces familles. Les questionnements face à la continuation des études de leurs enfants, mais également concernant la subsistance du restant de la famille.

En participant à l’une de nos expéditions ou treks, ou en faisant une donation, vous soutenez ces familles des héros de l’Himalaya tragiquement disparus en montagnes en permettant à leurs enfants d’accéder à une éducation fondamentale et de base, dont la valeur est inestimable.

Du fond du coeur, nous vous exprimons toute notre gratitude pour votre générosité!

Comment les fonds sont-ils utilisés?

L’entier des fonds est directement redistribué aux différents projets de l’association « The Butterfly Help Project » grâce aux contacts personnels de Norbu Sherpa.

Un suivi régulier des enfants est fait afin de les connaître et de suivre leur développement au fil des années.

Norbu Sherpa est né et a grandi dans la région reculée du Kanchenjunga au Népal, au pied du troisième plus haut sommet de la planète (Kanchenjunga, 8586m). A ses yeux, il est primordial que ses compagnons d’expédition puissent accéder à un entraînement adéquat et professionnel des techniques d’alpinisme.

Une part des fonds est distribuée aux familles Sherpa de la région du Kanchenjunga dans le même but.

Le peuple Sherpa

Le peuple Sherpa a migré au Népal depuis l’est du Tibet pour venir s’établir dans la région du Solu-Khumbu, il y a environ 500 ans. Les Sherpa représentent aujourd’hui la plus fameuse ethnie au Népal. Leur nom, localement aussi prononcé « sharwa » ou « sher-pa », signifie en tibétain « peuple de l’est ». Ils continuent de nos jours à vivre sur les plus hauts plateaux du monde à 4700 mètres d’altitude. D’où leur légendaire force de caractère et capacité d’adaptation à l’altitude.

Avant les années 1830, les Sherpa conduisaient leurs troupeaux de yaks à travers le Tibet pour aller passer l’hiver au Népal. Les cultures de pommes de terre leur permit par la suite un mode de vie plus sédentaire. Un commerce de beurre, nouilles, viande et autre produits non alimentaires se développa, principalement du sud du Tibet au Népal. Lors des premières expéditions dans l’Himalaya, les Sherpa travaillèrent comme « porteurs d’altitude », leur donnant la réputation de « Tigres des neiges ». Ils bénéficièrent par la même occasion d’un apprentissage de base des techniques d’alpinisme. Avec le succès de l’expédition britannique en 1953, le Sherpa Tenzing Norgay offrit une réputation mondiale à son peuple.

Malgré le développement économique, les Sherpa sont des bouddhistes dévoués et soutiennent souvent financièrement le monastère (Gompa) de leur village.

Contact Details Print PDF